Focus sur la salle de cathétérisme hybride

In News
Bien que cardiologues interventionnels et chirurgiens cardiaques soient amenés à traiter les mêmes pathologies et souvent les mêmes patients, les interactions entre ces deux disciplines ont longtemps été limitées. On admet cependant depuis peu que les cardiologues interventionnels et les chirurgiens possèdent des compétences complémentaires.
C’est pourquoi, le bloc opératoire/salle de cathétérisme hybride peut offrir aujourd’hui un environnement spécifique où chirurgiens et cardiologues interventionnels peuvent travailler côte à côte.
Ces salles opératoires multifonctionnelles et pluridisciplinaires sont d’ailleurs spécifiquement conçues pour les interventions cardiovasculaires telles qu’on les pratique aujourd’hui. et englobent la chirurgie cardiaque et vasculaire classique.
La conception et la construction d’une salle opératoire hybride sont d’un coût élevé, dépassant celui d’un bloc opératoire ou d’une salle de cathétérisme standards.
La salle hybride doit permettre le travail d’une équipe multidisciplinaire nombreuse, il est donc indispensable de consulter architectes spécialisés et fournisseurs d’équipements de blocs opératoires et de systèmes d’imagerie spécialement conçus pour les salles hybrides pendant la phase de planification.
 La configuration finale doit comporter une salle de contrôle, une salle de préparation à l’anesthésie et une salle de stockage/ rangement de matériel afin de maximiser le flux de travail et l’utilisation de l’espace au sein de la salle hybride.
La configuration du plafond doit être étudiée de façon à prévenir la collision des écrans avec les dispositifs d’éclairage opératoire qui doivent être montés sur des bras spécifiquement conçus à cet effet et de longueur adéquate.
L’installation de plafonds à flux laminaire doit être envisagée afin d’assurer un niveau d’hygiène maximal.
ATA a eu l’opportunité de développer des salles hybrides en partenariat avec des bureaux d’études, architectes et installateurs spécialisés. Ci-dessous un aperçu de la première salle hybride avec plafond laminaire ATA à l’Institut Jacques Cartier, Massy, France. 
Pour plus d’informations sur nos prochaines installations, n’hésitez pas à contacter notre équipe commerciale.
Article: D. Mylotte, M.-C. Morice – Institut cardiovasculaire Paris Sud, Massy.
Photo :  Institut Jacques Cartier  – Massy (FRANCE 91)
Recommended Posts

Leave a Comment